Capital : interview Kévin RIVATON
Source : Capital

Capital - 23 DÉCEMBRE 2020

L’information au service du développement stratégique

CRISTAL GROUPE INTERNATIONAL, spécialisé dans le renseignement commercial et l’infomation fi nancière, permet aux sociétés d’évaluer leurs risques financiers, réputationnels  et  stratégiques inhérents aux partenaires dans le monde entier, grâce à son réseau d’agences en Europe, Asie, Afrique, Amérique du Nord et du Sud. Kevin Rivaton, son fondateur et CEO lyonnais, nous explique comment CRISTAL GROUPE fournit à ses clients des réponses adaptées en ce qui concerne la solvabilité, la réputation et l’image d’entreprises ou de personnes, la recherche d’actifs ou encore l’investigation en cas de suspicion de fraude.

En quelques mots, pourquoi et pour qui intervenez-vous ?

Nous sommes experts en enquêtes financières et plus largement, en intelligence économique et stratégique. Mon maître-mot, c’est la transparence. Nous apportons celle-ci à nos clients en cas de guerre économique, de fraude interne ou externe, de renseignement sur un partenaire (‘due diligence’), etc. Nous leur fournissons des informations stratégiques difficilement accessibles, par exemple dans le cas d’une acquisition de société ou d’une attaque commerciale. Enfin, nous avons acquis une notoriété dans les zones sensibles de l’offshore, autrement dit notre expérience nous permet de trouver les « bénéficiaires ultimes » d’une transaction. Nos clients sont à 30% des avocats d’affaires, ainsi que des sociétés de tous types et de toutes tailles : grands groupes, institutions financières, investisseurs privés et publics. Leur attente est principalement la collecte de données complètes bien vérifiées, et synthétisées sous forme d’un rapport clair, pour soutenir les prises de décisions des dirigeants. Je préfère d’ores et déjà préciser que j’évite les dossiers « politiques » et que je n’irai jamais à l’encontre des intérêts de mon pays. Je travaille d’ailleurs avec le Général Yves Mathian ou Jean- Benoît Beaudoux. En revanche, si deux groupes français qui s’affrontent sollicitent mes services, j’en choisis un, en cohérence avec ma morale et mes valeurs.

Vous êtes un groupe français, et fier de l’être ?

Cristal est effectivement un groupe indépendant français, qui ne dépend ni d’un Etat, ni d’un fonds, ni d’une banque, ni d’un actionnariat étranger. En bref, nous ne dépendons d’aucune puissance ou influence étrangère. C’est l’une de nos forces, car nous ne subissons aucune pression extérieure, nous évitons les conflits d’intérêts et nous restons ainsi objectifs, « souverains » dans notre maison. Si nous ne subissons aucune influence étrangère, cela ne nous a pas empêché de nous implanter hors de France. En effet, nous sommes l’un des seuls Français du secteur à comporter des filiales étrangères : 11 dans le monde, du Royaume-Uni aux Etats Unis, en passant par Panama, par le Brésil, le Moyen-Orient, la Côte d’Ivoire ou la Colombie, avec près de 100 salariés et de nombreux correspondants de terrain. Nous pouvons ainsi faire appel à nos propres équipes, sans dépendre de sources externes.

Le renseignement économique, ce n’est pas de l’espionnage industriel ?

Le renseignement économique est un secteur réglementé et encadré. L’activité est légale. Notre démarche est transparente, en conformité avec la loi. Notre métier est de protéger nos clients, non de nuire à leurs adversaires. Et nous sommes membre de la FEBIS, organisation professionnelle des agences de renseignements commerciaux en Europe.

Nos enquêtes reposent sur des méthodes d’investigations et de renseignements adaptées à la complexité et à la profondeur de chaque mission. Je peux vous en donner un exemple simple et concret, avec le Congo. Nous pouvons mandater rapidement une personne qui se rend sur place pour exercer sa mission d’abord dans l’entreprise, mais aussi auprès du Tribunal, des Ministères et tout cela en parfaite conformité avec la législation française et celle du pays d’accueil. La collecte d’informations est encore une fois une activité légale et n’a pas pour objectif une volonté de nuire délibérément à une personne physique ou morale.

Les conséquences de la COVID 19 pour CRISTAL GROUPE ?

Nous sommes très sollicités! D’une part, les déplacements et rencontres physiques entre cocontractants étant limités, à l’international notamment, il est essentiel de constituer des dossiers solides et complets. D’autre part, la crise a un effet accélérateur sur certains marchés sensibles avec pour conséquence des alliances commerciales et/ou financières. Enfin, si la conjoncture liée à la crise sanitaire a mis en exergue des fragilités chez les partenaires, elle a aussi accéléré des opérations de fusion acquisition. Cela entraîne la nécessité de répondre aux demandes des décideurs : un maximum d’informations fiables dans l’urgence.

23 ANS D’ÉVOLUTION EN DATES CLÉ

Source au format fichier PDF

Site internet Greentic.net